Mariage

8 Conseils pour un Déroulé sans faille de votre Cérémonie Laïque

By 30 octobre 2018 No Comments
Notez cette article !

Cérémonie Laïque émouvante et rythmée : mes 8 recommandations !

Les cérémonies laïques ont le vent en poupe et elles sont de plus en plus nombreuses chaque année. Mais qu’est-ce au juste une cérémonie laïque ? C’est par définition une cérémonie non religieuse qui se tient lors des mariages qui ne passent pas par la case église ou autre édifice lié à une religion. Elle a une signification spirituelle et symbolique alors qu’elle n’a pas de valeur légale. C’est au cours de cette cérémonie que les jeunes mariés vont s’échanger les alliances pour sceller définitivement leur union qui généralement a été officialisée à la mairie.

La cérémonie laïque n’obéit à aucune règle. Il existe un déroulé type et des rituels que l’on retrouve d’une cérémonie à l’autre mais vous pouvez tout à fait l’adapter selon vos goûts et vos envies. Il n’en reste pas moins que vous devez en préparer son organisation dans les moindres détails.

Voici mes huit conseils pour réussir votre cérémonie laïque :

1 – Mitonnez un cadre romantique

Au contraire de la mairie où il n’est question de de lois, de droits et de devoir, la cérémonie laïque est une déclaration d’amour. Soignez le cadre ainsi que votre entrée. C’est le moment de mettre en valeur tous vos atouts glamour !

La cérémonie laïque donne le « la » de la partie festive de votre journée puis de votre soirée de mariage. C’est le moment où vous allez mettre vos convives dans l’ambiance et vous devez tout préparer scrupuleusement. Vous pouvez impliquer des proches ou des membres de votre famille à ce stade pour vous aider.

2 – Qui pour présider la cérémonie ?

À la mairie, c’est forcément le maire ou son adjoint qui officie, à l’église c’est le curé ou le prêtre mais pour une cérémonie laïque, vous faites bien comme vous voulez ! Vous pouvez demander à un proche, à un témoin, à un membre de votre famille…

L’important est que la personne soit tout à fait à l’aise avec le fait de parler en public. Pas question d’avoir la voix qui chevrote le jour J ! Elle doit avoir le sens du relationnel et se montrer très à l’aise en toutes circonstances.

Si vous êtes nombreux, pensez à installer un minimum de matériel, à savoir un micro et une sono. L’ambiance sera toujours plus festive en musique pour ponctuer les étapes et le micro est indispensable si tout le monde ne peut pas entendre les différentes prises de parole.cérémonie laique maitre de cérémonie microVous pouvez également faire appel à un professionnel pour l’ensemble de votre cérémonie. Pour la soirée qui va suivre, vous avez certainement fait appel aux services d’un DJ qui fait aussi office d’animateur. Si vous voulez que votre cérémonie laïque prenne des airs quelque peu solennels, vous pouvez lui demander d’officier pour tenir le micro, procéder à la cérémonie d’échange des alliances et de faire les transitions entre les différents discours et les rituels.

Votre DJ sera bien utile pour accompagner toute votre cérémonie en musique et vous n’aurez ainsi pas à vous soucier de l’aspect technique.

3 – L’entrée des mariés

Si vous vous conformez à l’usage, comme pour un mariage religieux traditionnel, le marié arrive au bras de sa mère, puis la mariée au bras de son père. Mais vous pouvez imaginer toutes les variantes possibles. Si vous avez déjà des enfants, ils peuvent vous accompagner ; tous les enfants invités à la cérémonie peuvent former une haie d’honneur ou un cortège ; les témoins peuvent participer…
La musique est indispensable à ce moment-là, prévoyez un morceau emblématique.

4 – L’écriture de votre discours

Difficile de couper à l’écriture d’un discours ! Cela peut rapidement tourner au cauchemar, surtout si vous n’avez pas l’habitude d’écrire. Rassurez-vous, il ne doit pas durer longtemps donc concentrez-vous sur les éléments cruciaux et sur le message que vous souhaitez faire passer à votre conjoint et à vos convives.

N’oubliez jamais dans votre enthousiasme que votre auditoire est varié et que chacun doit se sentir concerné. Il y a les jeunes et les moins jeunes, la famille et les amis. Il ne faut surtout pas qu’un groupe d’invités se sente exclu dès le départ. Vous ne vous adressez pas qu’à votre partenaire mais bien à tout le monde. N’abusez donc pas des private jokes, ne faites pas des allusions que la majorité des invités ne comprendra pas mais au contraire, parlez à tous en les incluant dans votre vie passée, présente et future.
Prenez le temps de vous relire et exercez-vous à prononcer votre discours. Le jour J, il n’est pas question de bafouiller ou de buter sur un mot.

5 – Les témoignages

Les témoignages sont des incontournables. Les proches des mariés, famille ou amis, préparent un discours qu’ils iront prononcer au micro à un moment déterminé de la cérémonie. Ils contiennent souvent des anecdotes et se veulent humoristiques.

Voilà bien un moment où vous allez tester le talent de votre animateur, qu’il fasse partie de votre entourage ou qu’il soit un professionnel ! C’est un peu comme pour une cérémonie des César, il y a toujours celui qui n’en finit plus, celle qui chevrote parce qu’elle est trop émue, celui qui se croit drôle mais ne fait rire que lui… Là, c’est tout un art d’interrompre l’orateur sans en avoir l’air ou au contraire encourager le timide. Prévoyez un temps limite pour chaque discours.

Pour pouvoir faire un peu de tri dans les discours, utilisez votre maître de cérémonie qui peut prendre le prétexte d’avoir à planifier pour demander à lire à l’avance les discours. Cela permettra de rectifier le tir si jamais vous constatez qu’un texte est un peu déplacé ou embarrassant.

6 – La cérémonie d’échange des vœux et des alliances

L’échange des alliances n’est pas obligatoire bien sûr mais c’est souvent le rituel auquel tiennent le plus les jeunes mariés. Sa symbolique reste extrêmement forte.
Le maître de cérémonie que vous avez choisi peut prononcer un discours reprenant l’histoire du couple. Ensuite, c’est au couple d’échanger ses vœux avant de passer à l’échange des alliances.

7 – Les rituels

Comme pour une cérémonie de mariage, il existe des rituels. Vous êtes libre de les choisir mais ce sont souvent des animations qui ponctuent cette partie et créent du lien entre les invités qui ne se connaissent pas encore. Il existe des rituels en tout genre, en voici trois qui pourraient vous inspirer et que vous pouvez bien sûr adapter à votre guise.

  • Le rituel du sable

C’est le plus connu de tous et très simple à réaliser. Il vous faut deux carafes, chacune remplie avec du sable – de deux couleurs différentes pour renforcer la symbolique – et un troisième récipient vide, un vase par exemple. Chaque marié verse sa carafe dans le récipient commun, en même temps.

Ces sables symbolisent l’union des deux familles qui vont désormais n’en constituer plus qu’une seule. En même temps, chaque sable conserve sa propre couleur au même titre que chaque marié conserve son identité.

  • Brûler ses peurs

Pour s’unir, il faut avoir une confiance totale dans l’avenir. Pour ce rituel, chaque futur marié doit rédiger une liste de ses craintes, qu’elles soient passées, présentes, ou futures. La veille du grand jour, vous lisez chacun le papier de l’autre pour connaître ses craintes.

Le jour de la cérémonie laïque, le maître de cérémonie explique ce rituel pour que vos convives comprennent ce qui se passe et c’est le moment de brûler vos papiers répertoriant vos peurs à l’aide d’une bougie. Vous vous êtes débarrassés mutuellement de vos peurs et vous pouvez envisager un avenir serein pour votre couple.

  • Le rituel des pierres

C’est un rituel qui permet de faire participer vos convives. Vous devez donner à chaque invité un galet et un feutre. Chacun écrit sur le galet un mot à l’attention des mariés et le dépose dans un grand récipient prévu à cet effet. C’est l’occasion d’impliquer vos convives et le récipient récupéré par les mariés constitue un souvenir de cette journée pas comme les autres.

Il en existe beaucoup d’autres et c’est à vous de juger, si vous aimez ce genre d’exercice, s’il faut en ajouter. Les rituels, au-delà de leur valeur symbolique sont un bon moyen d’animer la cérémonie et de créer du lien entre les convives. Si vous avez fait le choix d’un animateur professionnel, demandez-lui conseil, il aura probablement des suggestions à vous faire.

8 – La fin de la cérémonie laïque

La cérémonie laïque touche à sa fin. Après le baiser traditionnel, vous pouvez prévoir une sortie en musique pour vous accompagner. C’est le moment pour lancer les confetti, les cotillons, le riz
Il est temps maintenant de vous diriger vers le vin d’honneur ou la salle où va se tenir la soirée.

Rien n’est gravé dans le marbre et vous pouvez adapter votre cérémonie à votre couple et à vos invités. Le plus important est que vous ayez tout prévu car une cérémonie laïque se prépare autant qu’une cérémonie religieuse. Une fois le moment venu, vous n’aurez pas à vous embarrasser l’esprit avec des soucis matériels.

Leave a Reply